DESIGNER

ÉTIENNE FERMIGIER

Né le 12 août 1932 à Paris, Étienne Fermigier a fait ses études d’abord à l’école Boulle dont il sort major, puis à l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs d’où il sort diplômé en architecture intérieure en 1957.
Étienne Fermigier, portrait

Étienne Fermigier

1932-1973

Il crée presque aussitôt son propre bureau d’études et se consacre autant aux défis de l’architecture d’intérieur qu’à ceux du design industriel. En 1959, en partenariat avec Pierre Perrigault, il lance la galerie Meubles et Fonction et fait découvrir les différentes scènes du mobilier contemporain français et international, notamment italien et nordique. Certains des meubles et sièges qu’il conçoit y sont édités.

Ses créations sont également mises en lumière par de grandes maisons telles que Airbone, Roset, Sentou, Arflex ou encore Steiner ou Minvielle… Il crée ainsi de nombreux luminaires, édités par Disderot, mais aussi Monix, Verre Lumière…

Étienne Fermigier collabore également avec le Mobilier National au même titre que les designers  Roger Fatus, Pierre Paulin, Olivier Mourgue ou Roger Talon. Outre le mobilier et les éclairages, Étienne Fermigier s’intéresse à tous les aspects de l’esthétique industrielle et dessine un certain nombre d’objets – radios, téléviseurs, mobiliers de bureaux – ou encore une voiture monoplace.

Membre fondateur du CNAAC (Centre National d’Arts Appliqué Contemporain), professeur à l’école Camondo, il reçoit le prix René-Gabriel en 1967.

Étienne Fermigier décède accidentellement en 1973. Parmi les designers les plus brillants de sa génération, il occupe une place importante dans le monde du design français.

ÉTIENNE FERMIGIER

LAMPE À POSER F170

lampe f170 etienne fermigier

LAMPE À POSER F170

En savoir +